Lemine Ould M Salem

  • Comment le djihad moderne est-il né ? Comment al-Qaida et Daesh son fils naturel se sont-ils développés ? Qui était vraiment Ben Laden et quels furent ses soutiens ? Quels sont les gouvernements impliqués dans le développement et le financement du djihadisme moderne ? La défaite annoncée de l'État islamique en Syrie et en Irak et le recul d'al-Qaida, en Asie et en Afrique notamment, annoncent-ils la fin du terrorisme islamiste dans le monde ?
    L'histoire, les secrets d'Oussama Ben Laden et d'al-Qaida ainsi que leurs relations avec certains acteurs, dont des gouvernements, sont ici dévoilés. Compagnon de lutte, conseiller spirituel et ami personnel d'Oussama Ben Laden, Abou Hafs parle. Pour la première fois, une figure majeure du djihadisme islamiste se confesse et livre les secrets les mieux gardés de l'histoire du djihad contemporain.
    Des révélations qui permettent de comprendre comment le djihad actuel est né et comment il s'est propagé dans le monde.

  • Le 24 décembre 2007, quatre français, dont trois issus de la même famille, sont assassinés près de la ville d'Aleg, dans le sud-est de la Mauritanie. Cette attaque est le premier attentat anti-français commis dans la région du Sahel et sera à l'origine de l'annulation du « Paris-Dakar » en 2008 et de sa délocalisation en Amérique Latine à partir de l'édition 2009. Après une longue traque à travers plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest et à l'issue d'un procès sous haute surveillance, les auteurs présumés de la tuerie sont lourdement condamnés. Mais qui est le commanditaire de cette opération présentée par ses auteurs comme « un acte jihadiste » ? C'est l'algérien Mokhtar Belmokhtar, alors peu connu, si ce n'est des services de renseignement de quelques pays de la région.
    Qui est-il ? Comment cet homme, au départ un obscur combattant islamiste algérien parmi d'autres, est-il devenu au fil des années le plus célèbre chef jihadiste d'Afrique du Nord et de l'ouest ? Comment a-t-il réussi à s'implanter au Sahara ? Comment est-il parvenu à mener les plus spectaculaires opérations terroristes ?
    Ainsi il est responsable des enlèvements en janvier 2011 au plein centre de Niamey de deux jeunes Français, A. de Léocour et V. Delory, qui mourront lors de l'attaque contre leurs ravisseurs. C'est lui qui, en janvier 2013, à partir de ses bases dans la région de Gao, au Mali, a envoyé un commando pour prendre des dizaines d'otages sur l'immense site gazier d'In Amenas. Au Niger, en mai 2013, il est aux commandes du double attentat contre le site d'Areva à Arlit et contre une caserne militaire à Agadez.
    Grâce à des documents exceptionnels, comme les procès-verbaux d'enquêtes de police et d'auditions devant des juges, des témoignages inédits recueillis auprès de personnes ayant « fréquenté » Mokhtar Belmokhtar, ce livre est le premier qui dresse le portrait de cet homme qui se rêve comme le « Ben Laden du Sahara ».

empty