Littérature générale

  • Guerre totale

    Jean-Luc Marret

    L'humanité a implosé. Partout éclatent conflits, guerres, génocides et massacres en tout genre... Tel est le point de départ de ce roman inclassable, hyperviolent et plein de trouvailles humoristiques qui met en scène avec sarcasme un chaos orchestré à l'échelle mondiale.
    Sans diabolisation ni moralisation, Jean-Luc Marret (qui sait de quoi il parle !), rit jaune des déviances de la mondialisation, du capitalisme sauvage et de la propagande d'État, faisant du lecteur l'amer spectateur d'un gigantesque zapping de journaux télévisés du monde entier.

  • Pornification est le roman d'une vie en chute libre. Un roman biographique réaliste autant qu'imaginaire de Karin Schubert, une actrice qui a commencé dans les années 1960 une belle carrière internationale, tournant avec les meilleurs cinéastes en Allemagne, en France ou en Italie (elle fut notamment la reine de La Folie des grandeurs de Gérard Oury) avant de dégringoler peu à peu dans le cinéma érotique puis pornographique.
    Loin de la tentation voyeuriste, Jean-Luc Marret compose un roman plein de délicatesse et d'empathie, bouleversant d'humanité. La vie de Karin Schubert est déjà un roman en soi, mais le livre de Jean-Luc Marret, comme s'il tentait de ralentir la chute d'une étoile filante, compose un portrait lumineux, grandiose et tragique à la fois d'une figure singulière du septième art. Il brosse aussi le portrait d'une époque où le monde du cinéma, de la mode, des magazines et de la nuit s'est transformé irrémédiablement.
    Traversé par les ombres du Shah d'Iran, d'Ugo Tognazzi, de Richard Burton, d'Yves Montand ou de Jean Louis Trintignant, Pornification est le roman flamboyant d'une époque qui a consumé plus d'un astre.

empty