Fritz Lienhard

  • Le thème de la souffrance est difficile à aborder.
    Comment réagir face à cette réalité que chacun connaît ? Fritz Lienhard nous propose ici de comprendre les attitudes de différentes écoles de pensée, dans la philosophie et dans la littérature. La souffrance, pourquoi ? Pas de réponse toute faite à cette question... L'auteur poursuit son tour d'horizon avec la lecture de plusieurs textes tirés de la Bible. Au coeur de la souffrance, nous découvrons une proximité, une présence aimante.
    Si elle ne justifie rien, elle donne (et c'est essentiel) un sens à l'existence même de la personne. Elle suscite une parole, une confiance et un service qui réconcilient Dieu et les humains par-delà la souffrance.

  • L'avenir des eglises protestantes - evolutions religieuses  et communication de l evangile Nouv.

    « L'avenir des religions est de disparaître », affirmait un sociologue il y a soixante ans. Du moins en Europe, les Églises perdent des membres, la participation aux cultes diminue et ceux qui croient en Dieu sont moins nombreux. Mais cette évolution a des causes précises et ne relève pas d'une fatalité. Certains indices montrent plutôt que la spiritualité prend des formes plus individuelles, liées à l'expérience intérieure. Cette situation ambivalente représente un défi pour la théologie et les Églises. Dans la tradition chrétienne, c'est le Saint-Esprit qui suscite l'expérience religieuse, tout en renvoyant à la parole instituée par le Christ. Ce motif est à travailler. De même, les Églises n'ont rien perdu de leur potentiel missionnaire. Elles se transforment en collectivités plurielles et flexibles, sans renoncer à leur colonne vertébrale spirituelle et théologique. Leur pratique est à façonner en conséquence. Pour réfléchir à ces évolutions et à leur orientation, le présent ouvrage conjugue analyses sociologiques, études théologiques et propositions pratiques.

  • Quel est le message évangélique par rapport à la pauvreté ?
    Les nombreux travaux au sujet de la pauvreté culminent souvent dans des appels au partage ou des exhortations au renoncement, adressés aux pauvres ou aux riches.
    L'auteur est convaincu que le véritable changement dans le coeur des humains a lieu en Jésus-Christ, et représente un effet de sa grâce. C'est donc sa promesse et l'offre d'une parole de sa part qui représentent la véritable libération face à la pauvreté.
    Le présent ouvrage commence toutefois par étudier le phénomène de la pauvreté comme exclusion liée à un manque de ressources. Cette exclusion est mise en rapport avec l'attitude des " riches " pris dans une angoisse qui renvoie à une pauvreté en eux qui n'est pas assumée.
    La pauvreté se présente ainsi comme un élément indissociable de ce que l'on appelle la condition humaine qui, au lieu d'être nié, doit être assumé.
    La pauvreté du Christ représente, pour l'être humain, la possibilité d'une autre façon de vivre sa pauvreté que la tradition biblique nomme " diaconie ", terme généralement traduit par " service ", ce qui n'est pas sans conséquences à la fois pour l'Eglise et pour la société.

empty