Sciences humaines & sociales

  • Composante singulière du débat démocratique depuis deux siècles, la satire politique fait régulièrement l'objet de vives controverses.
    La caricature en poire de Louis-Philippe constitue un élément fondateur de cette tradition française, saluée en son temps par Victor Hugo ou Stendhal, et figure à ce titre au coeur de nombreuses études et expositions au début de notre XXIe siècle. Son succès exceptionnel invite à la considérer non comme un détail mais comme un objet historique. Un passionnant essai d'histoire politique et culturelle, abondamment illustré de caricatures, qui montre de quelle manière la France comprend et accueille « la civilisation bourgeoise » à partir de ce premier tiers du XIXe siècle.

  • Le règne de la poire

    Fabrice Erre

    • Complexe
    • 31 Décembre 2012

    La caricature en poire de Louis-Philippe, dans les années 1830, constitue un élément de notre culture, un symbole à la richesse sémantique insoupçonnée.Réduction satirique des trois composantes piriformes de la monarchie de Juillet (la bourgeoisie, le « juste-milieu » et le roi), elle s'impose à l'inconscient collectif comme un prolongement dégradant du Soleil de Louis XIV, servie dans une époque de faux-semblants par son incongruité et sa capacité d'adaptation satirique. La poire prolifère dans les journaux, les rues et les mémoires, devenant le symbole de la « civilisation bourgeoise » triomphante. Cet essai, vif et élégant, illustré de nombreux dessins, retrouve une langue et un trait aussi réjouissants que virulents. Il analyse comment naît une figure célèbre, comment elle prolifère, puis se perpétue de caricatures en caricatures, jusqu'à nos jours, quand nous avons vu resurgir la poire sous les traits du Premier ministre Balladur. Voici une manière indéniablement originale et jubilatoire d'envisager l'histoire de la vie politique française.

empty