David Thomas

  • Je sais qu'elle m'a aimé mais qu'elle ne m'aimera jamais plus. Je n'en souffre pas. J'accepte son absence comme quelque chose d'irrémédiable. Je n'attends rien, je ne souhaite que de me retrouver seul sans son image floue. Je trouve cela long, si long qu'il m'arrive d'en désespérer. Alors, parfois, pour me rassurer et parce que je refuse de me battre inutilement contre ce qui me dépasse, je songe à ces buffles dans ces plaines africaines qui, lorsque l'orage s'abat sur la savane, se maintiennent solidement sur leurs quatre pattes, baissent la tête et attendent, immobiles, que cesse la pluie. D. T. Préface de Jean-Paul Dubois.

  • « On peut aimer bien plus de fois qu'on ne se l'imagine dans une vie. Chaque amour libère du précédent. Ce que l'on veut, c'est aimer et être aimé. Si on nous donnait à vingt ans la liste de tous ceux qui pourraient nous rendre heureux, nous traverserions la vie avec une légèreté de phalène. Voilà, c'est à ça qu'il faut travailler, s'alléger. »

  • David Thomas est le maître de l'instantané : ces micro-fictions sont autant de moments où la vie se fige, tragique ou drôle, au fond qu'importe.

    Une homme refuse d'embrasser une femme et préfère imaginer qu'on puisse prendre l'initiative. Deux anciens amants se rencontrent sur le trottoir et n'ont plus rien à se dire. Un homme vole un rôti comme un acte de folie.

    Absurde ? Tendre ? Décalé ? Dans la lignée d'un Félix Fénéon (amateurs de nouvelles en trois lignes) ou d'Anna Gavalda, ce livre d'un charme fou ne pourra que séduire celles et ceux qui préfèrent le rire aux larmes.

  • Adrien Lipnitsky n'est pas en grande forme. Il finit par comprendre que derrière ce malaise existentiel se cache l'absence de son frère, voyageur insatiable, dont il est sans nouvelle depuis un an. Il décide alors de partir à sa recherche. Son périple le mènera au coeur de la Suède. C'est là, dans le silence d'une clairière perdue dans une immense forêt, qu'il va être au plus près de son frère. Mais peut-on jamais atteindre ceux qui vous manquent ?

  • Intemporels et passionnants, les portraits sont une discipline picturale à laquelle aspirent bien des artistes. David Thomas, portraitiste expérimenté, vous explique comment utiliser :

    - l'aquarelle.
    - le crayon graphite.
    - le fusain.

    ... pour obtenir des résultats gratifiants dans votre travail du portrait.

    Ce livre vous montre comment donner vie et caractère à vos tableaux ; il expose clairement comment réaliser vos esquisses, comment les perfectionner jusqu'à les transformer en une oeuvre d'art plus aboutie puis de là, comment donner naissance à des portraits inspirants à l'aquarelle.

  • Peter est fou amoureux de la sublime Mariana. S'il ne la connaît pas depuis longtemps, il n'y a aucun doute pour lui : elle est la femme de sa vie.
    Le soir de leurs fiançailles, il la retrouve couverte du sang de son propre frère, qui vient d'être poignardé. Mariana, catatonique, est incapable de lui expliquer ce qui s'est passé. Persuadé qu'elle n'a pu commettre un crime aussi horrible, Peter met tout en oeuvre pour innocenter celle qu'il aime, et s'envole pour Berlin, où Mariana a grandi. Là-bas, il découvre un secret bien gardé par des gens prêts à tuer pour qu'il ne s'ébruite pas.

  • Tais-toi et parle-moi

    David Thomas

    En une succession de tableaux, «Tais-toi et parle-moi» montre sept personnages aux prises avec leurs sentiments, leurs désirs, leurs difficultés à s'entendre. Trois couples comme trois moments de la vie amoureuse : la rencontre, la crise, l'abnégation. Et une femme seule, écho du désir incontrôlé, encombrant. Dans cette pièce drôle et grinçante de David Thomas, on peine à exprimer ce que l'on ressent vraiment parce que «les mots n'en font qu'à notre tête», nous échappent. Il faut donc les prendre au pied de la lettre, cesser de s'interpréter. Ici, une femme autorise un homme à la rencontrer mais elle précise bien qu'elle ne le rencontre pas, un homme perd sa libido comme on perd ses clés, un autre est un malade sans maladie, une femme traîne littéralement son ennui derrière elle et malgré toute leur bonne volonté pour y parvenir, un couple n'arrive pas à se disputer. Au pied de la lettre vous dit-on.

  • Hortensias

    David Thomas

    Gabriel Vialle, la cinquantaine, a un double choc au tournant de sa vie : il quitte sa difficile compagne et apprend la mort brutale de sa mère. Enfermé chez lui en réclusion volontaire, alors que sa fiancée obstinée tape à la porte, il voit tous les moments forts de sa vie lui revenir en rafale. La mort de son père sur un chemin de Formentera. Son enfance de petit faune aux Baléares. Sa jeunesse dans les quartiers populaires de Barcelone. Ses rapports difficiles et lointains avec sa mère partie brûler sa vie dans le Swinging London.
    Et puis, il abandonne tout et revient dans la maison de son enfance hippie, à Formentera.

  • De la Révolution française à la Seconde Guerre mondiale, les politiques d'industrialisation connaissent trois vagues successives : le proto-nationalisme économique (1789-1860), le nationalisme économique libéral (1860-1914) et le nationalisme économique (1918-1939).
    Après en avoir fait l'histoire, Thomas David traite des conséquences économiques et sociales de ces politiques. Comparant l'expérience de la Finlande avec celle des nations d'Europe centrale et orientale, il met en exergue comment, durant l'entre-deux-guerres, le nationalisme économique en Europe de l'Est s'est soldé par un échec dans la mesure où l'Etat ne s'était pas appuyé sur la société civile.
    L'ouvrage montre enfin que, dans une perspective historique, le nationalisme économique est étroitement lié à la mondialisation. A l'heure où l'on assiste à la résurgence de ces politiques dans de nombreuses régions de la planète, l'étude du passé est riche d'enseignements.

  • Un homme qui ne peut se passer des hurlements de sa femme, un autre qui se fait arrêter par la police juste pour fumer une cigarette au chaud, un petit monsieur sous une maîtresse de 192 kilos, une femme qui rêve de mettre KO son conjoint sur un ring.
    Avec ces 75 nouvelles, David Thomas s'invite une nouvelle fois dans les interstices de nos vies. Rien n'est épargné, notre ridicule, nos cruautés, nos faiblesses ou nos inavouables arrangements avec nous-mêmes. Mais qu'ils nous fassent rire ou nous serrent le ventre, tous ces personnages portent aussi en eux ce qui peut faire de l'humain un être attachant à côté de qui on a envie de s'asseoir.

  • The true story of the sporting scandal that has made legal history.

  • Descente aux enfers d'un nazi Berlin, 1941. Le jeune et ambitieux Georg Heuser entre dans la police en tant qu'inspecteur la brigade criminelle. Il est rapidement affect la traque d'un tueur en srie qui terrorise la ville. Sous la tutelle de son suprieur et mentor, il affirme ses dons d'enquteur, apprend la loyaut envers ses collgues et se jure d'oeuvrer toujours au service des innocents. Jusqu'au jour o, pour le fliciter, on le promeut au sein de la SS. Envoy Minsk, Georg va prendre en charge l'arrive des convois de dports juifs et l'organisation du ghetto. Soucieux de plaire sa hirarchie, il obit aux ordres et s'interdit de penser au crime odieux auquel il est en train de participer. Mais peut-on rester dans cet tat d'insensibilit lorsqu'on devient soi-mme le monstre qu'on s'est toujours promis de poursuivre ? Drangeant et poignant. Un thriller, inspir d'une histoire vraie, qui pose une question extrmement dlicate, celle de la responsabilit. " Enqute, thriller, drame judiciaire, ralit et fiction ; un mlange fascinant. "The Times

  • « Ce sont des mots que l'on a entendus derrière une porte et qui nous invitent dans l'intimité des autres. C'est la tête que l'on tourne vers un éclat de rire dans la rue. Le hoquet de tristesse d'une fille apprenant une mauvaise nouvelle au téléphone. C'est la phrase glissée dans une conversation, une phrase qui ne paie pas de mine, prononcée comme on dit ça comme ça et dont, pourtant, on se souviendra toute sa vie. C'est le bruit que font les autres sur le fil des secondes. » Ces autres qui nous entourent, David Thomas excelle à les dépeindre. Son art de la brièveté, son écriture vive et précise font naître des personnages inoubliables. Avec leurs qualités, leurs failles, leurs contradictions, leur noirceur parfois, leur drôlerie aussi.

    Seul entouré de chiens qui mordent offre une singulière façon de regarder le monde. Avec une pointe d'ironie. Et toujours beaucoup de tendresse.

  • Dans ce livre, beaucoup d'hommes restent au foyer pour observer les autres depuis leur fenêtre. Un père a honte de son fils ; une femme lit sa vie amoureuse dans les slogans politiques ; un jardinier joue des castagnettes à ses melons ; une fille s'épouse elle-même - et d'autres se méfient des chauves ; un écrivain abandonné par son éditeur se voit livrer cent kilos de pommes de terre pour continuer d'écrire...
    A travers ces textes fulgurants d'humour et d'humanité, David Thomas joue de son art de l'instantané et s'amuse de nos petits travers pour nous inviter à voir le monde autrement.

  • Pour la première fois dans l'histoire, l'humanité est sur le point de pouvoir produire de la viande sans animaux. Cette prouesse technique permettrait d'épargner les milliards d'animaux que nous élevons et tuons chaque année dans des conditions souvent très violentes. Alors même que, d'un point de vue gustatif et nutritionnel, cette « viande de culture » promet d'être rigoureusement identique à la viande que nous consommons actuellement, voire meilleure sur le plan sanitaire, elle suscite déjà de fortes oppositions, généralement de la part des défenseurs de l'élevage. Compte tenu de la nécessité d'un débat équilibré sur cette innovation majeure, ce livre présente les principaux arguments du point de vue de la condition animale et de l'environnement.

  • Ce guide est un ouvrage synthétique et pratique conçu pour une identification aisée de la flore de France et des pays limititrophes. Il comporte les espèces les plus communes, celles que l'on rencontre à chaque pas dans les plaines et collines, en montagne ou encore en région méditerranéenne. Soit 100 familles, 500 genres et 1000 espèces... ce qui est déjà beaucoup (1/5 de la flore française).
    L'ouvrage est hiérarchisé: on commence par déterminer la famille, avec l'étude du genre type illustré par une dissection florale, puis les différents genres, enfin les espèces.
    C'est un ouvrage scientifique associant pour la première fois : des clés illustrées, seul moyen d'aboutir à la solution exacte (nommer l'espèce), une illustration couleur de grande qualité pour chaque espèce (extraite de La Grande Flore en couleur de Gaston Bonnier), l'écologie de la plante (avec une carte de répartition pour les ligneux), etc. La nomenclature est à jour, mais tous les synonymes utilisés dans les anciennes flores sont cités.
    Le livre est doublé d'un petit manuel de biologie végétale riche en informations : pour chaque famille, des précisions morpho- anatomiques, biologiques, écologiques et les plantes importantes pour l'Homme.
    Un ouvrage de référence pour les néophytes comme pour les botanistes en herbe.

  • L'ouvrage offre l'occasion de porter un nouveau regard sur un fonds d'images atypique au sein de la production visuelle des premières décennies du xxe siècle : les autochromes - premier procédé de photographie en couleur - et les films pris à Paris par les opérateurs des Archives de la Planète. Cette vaste et noble entreprise, imaginée par Albert Kahn (1860-1940), banquier, mécène utopiste et pacifiste, poursuivait l'ambition « d'établir un dossier de l'humanité prise en pleine vie », à un moment charnière de son histoire, à « l'heure critique » de changements aussi profonds qu'inéluctables.
    Le fonds « Paris » des Archives de la Planète participe pleinement de cette volonté de documenter le monde par la photographie.
    Avec près de 5 000 autochromes et 90 000 mètres de films, il constitue l'un des plus importants fonds d'images photographiques et cinématographiques du début du xxe siècle consacrés à la capitale.
    L'ouvrage montre les particularités de cette remarquable collection qui couvre, en images couleurs et films, plus de vingt ans d'histoire de la ville. Il souligne ses liens étroits avec les grandes questions urbaines qui ont accompagné sa mutation au cours de cette période, qui la façonnèrent en ville moderne, la délivrèrent du carcan des fortifications de Thiers, à la genèse du Grand Paris. Un parcours immersif, au coeur de l'image, propre à montrer le glissement d'une capitale intemporelle, en cours de patrimonialisation, estimant son passé, vers une métropole soucieuse de progrès, tournée vers l'avenir.

  • Ed Kemper, 2m10, 130 kilos, est un serial killer américain surnommé «  l'Ogre de Santa Cruz  ». Cannibale et nécrophile, il a été condamné pour 8 meurtres dont celui de sa propre mère. C'est avec lui que l'on a utilisé pour la 1ère fois le terme de tueur en série et les méthodes du profiling.



    Le scénariste Thomas Mosdi (auteur des Succubes) et le dessinateur David Jouvent (Les dragons de la cité rouge) retracent le parcours du tueur en série qui a inspiré le personnage d'Hannibal Lecter dans le Silence des Agneaux, dans une Bd à la fois passionnante et terrifiante.

  • À la suite des attentats de Paris et Bruxelles, David Van Reybrouck, écrivain, anthropologue et archéologue, rencontre son ami Thomas d'Ansembourg, psychothérapeute, auteur d'ouvrages sur le développement personnel et formateur en communication non violente. Pour eux, le constat est clair : face au déferlement d'actes guerriers et barbares, appeler la paix de ses voeux ne suffit pas, il faut la préparer, la construire à l'intérieur de nous-mêmes et dans nos structures sociales.

  • Peter David et Dale Keown racontent une dernière page de l'histoire de Hulk. Les Avengers affrontent une fois de plus Loki juste après les événements d'État de Siège. Walt Simonson réunit Beta Ray Bill et Thor pour un nouveau récit, tandis que Roy Thomas revient aux origines des Envahisseurs avec Captain America ! Les trois volumes des Légendes de Marvel rassemblent les one-shots que la Maison des Idées a publié en 2019, à l'occasion des 80 ans de Marvel.
    Ils réunissent les plus grands auteurs de la maison d'édition avec les personnages qu'ils ont marqués de leur empreinte.

  • Peintre, architecte, écologiste, l'artiste autrichien Hundertwasser est connu notamment comme l'inventeur de « l'arbre locataire ». Toute sa vie, il n'a eu de cesse de défendre la nature et d'inciter l'homme à vivre en harmonie avec elle. Son oeuvre architecturale est le fruit de cette énergie et de cette imagination.

empty