Chaboute

  • Tout seul

    Chaboute

    • Vents d'ouest
    • 17 Septembre 2008

    376 pages d'émotion pure...

    50 ans qu'il vit ici, sur ce caillou, dans son vaisseau de granit. Bateau immobile qui ne l'emmène nulle part et qui ne rejoindra jamais aucun port... Et pourquoi quitter ce lieu alors que le monde au-delà de cette satanée ligne d'horizon fait si peur ? Où s'évader lorsqu'on n'a nulle part où aller ? Comment combattre la solitude et empêcher que ce silence perpétuel ne devienne assourdissant ?... Des années passées sur son rocher, avec l'imagination comme seule compagne... Avec Tout seul, Christophe Chabouté signe un de ses albums les plus surprenants, où se côtoient onirique et quotidien et où s'enchevêtrent subtilement sensibilité, tendresse et humour...

  • Henri desiré landru

    Chaboute

    • Vents d'ouest
    • 6 Septembre 2006

    Revisite le fait divers qui a défrayé la chronique en France après la Première Guerre mondiale et revient sur le parcours de H.D. Landru, jugé, en 1922, coupable de 11 meurtres, malgré son refus d'avouer et l'absence de cadavres. Grand prix RTL de la bande dessinée 2006.

  • Purgatoire ; coffret t.1 à t.3

    Chaboute

    • Vents d'ouest
    • 6 Décembre 2006

    Benjamin Tartouche parviendra-t-il à mener à bien sa mission pour accéder au paradis oe

    Benjamin Tartouche a perdu sa maison, son travail, ses papiers, a été interdit bancaire... Devenu clochard, il a été, comble de malchance, écrasé par son assureur... Mais c'est après sa mort que ses véritables ennuis ont commencé. Après un bref passage dans l'antichambre de l'au-delà, il est renvoyé sur Terre où il est devenu une "conscience" avec pour mission de ramener un vivant dans le droit chemin... Et c'est ici que son affaire se complique, car c'est a lui de trouver ce vivant parmi les quelque six milliards d'habitants que compte notre bonne vieille planète... Difficile de constater que l'on est définitivement mort et qu'il est trop tard pour rattraper ce que l'on n' a pas ou mal fait dans sa vie passée... Mais Benjamin, dans sa quête, va être amené à côtoyer quelques vieilles connaissances... Un dénouement inattendu où Christophe Chabouté laisse éclater tout son talent.

  • Yellow cab

    Christophe Chabouté

    • Vents d'ouest
    • 13 Janvier 2021

    Être taxi à New-York.

    Après 20 ans sur des tournages de films et de séries, Benoît Cohen se sent vidé. L'enthousiasme s'est échappé. L'envie d'arrêter l'écriture et de poser un temps la caméra s'est tout entière emparée de lui. En 2015, cela fait un an qu'il réside à New-York et, pour se nourrir de la richesse de la métropole, il décide de devenir chauffeur de taxi. Dans une école du Queens, il apprend les ficelles du métier, fait la rencontre de ses futurs collègues (tous précaires, tous migrants...) et affronte le labyrinthe administratif qui mène à la licence de Taxi driver. Au volant de l'emblématique Yellow Cab, il arpente big Apple, observe les visages de ses milliers de passagers, discute... et fait régulièrement face aux préjugés qui entourent sa nouvelle profession. Ceux qui entraînent les clients, les flics et la ville entière à le considérer aléatoirement avec passivité, gentillesse ou agressivité...
    Benoît Cohen voulait écrire un film. Pourtant, la matière qu'il extrait de cette expérience sociale le marque profondément et l'amène à emprunter des chemins insoupçonnés. Le projet se transforme en roman autobiographique intercalé de réflexions sur le processus créatif. D'abord édité chez Flammarion, il prend dorénavant la forme d'une sublime bande dessinée grâce à Chabouté. Une aventure sensible, profondément humaine, devenue livre au graphisme époustouflant qui rend un vibrant hommage à la plus célèbre des cités américaines.

  • Construire un feu

    Christophe Chabouté

    • Vents d'ouest
    • 2 Novembre 2016

    Un homme en quête de fortune ou d'aventure, perdu en plein milieu du grand nord, tente de rejoindre ses compagnons. Dans ce désert de neige et de glace, rien d'autre que lui et un chien... Confronté aux forces de la nature, au froid mordant, sa vie ne dépend que de quelques allumettes avec lesquelles il pourrait se faire un feu... Une histoire à l'intrigue très dépouillée et terrible, transcendée par un dessin qui nous fait ressentir le froid comme on ne l'avait encore jamais éprouvé en bande dessinée.

    En 2007, Chabouté avait entrepris d'adapter la célèbre nouvelle de Jack London : Construire un feu. Cette année, à l'occasion du centenaire de la mort de l'auteur de Croc-blanc et de L'Appel de la forêt, ce chef-d'oeuvre de la bande dessinée reparait dans toute une nouvelle édition avec couverture inédite et cahier graphique de 16 pages.

  • Moby Dick t.1

    Christophe Chabouté

    • Vents d'ouest
    • 15 Janvier 2014

    Des campagnes de pêche de plus de trois ans, les dangers de l'océan, la chasse elle-même où, armés de simples lances et harpons à bord de légères chaloupes, les marins s'exposent aux réactions redoutables et aux assauts furieux de cachalots de plus de soixante tonnes. En plus de la chasse, le travail harassant de remorquage, de dépeçage et de fonte du lard afin d'en extraire la précieuse huile ; souvent trois jours d'efforts continus sans le moindre repos...
    Les conditions de vie extrêmes de ces hommes, les dangers quotidiens où les matelots exorcisent leur peur en la muant en rage à l'encontre des cétacés qu'ils massacrent. Rage sournoisement attisée par cette folie de vengeance aveugle et obsessionnelle du capitaine Achab envers Moby Dick, le cachalot blanc qui lui a arraché la jambe par le passé.
    Chabouté met sa vision personnelle et sa maîtrise du noir et blanc au service de ce classique de la littérature américaine. Une adaptation magistrale, fidèle au récit original et à l'esprit d'Herman Melville, reflétant la frontière étroite entre l'acharnement et la folie, baignant dans le sang, l'huile et la sueur d'un navire baleinier de la fin du XIXe siècle.

  • Moby Dick t.2

    Christophe Chabouté

    • Vents d'ouest
    • 29 Octobre 2014

    Otage de l'obsession de son capitaine, le Pequod continue sa lente et inexorable mission. Car qu'importe le spermaceti, qu'importent l'huile et la richesse, Achab n'a qu'un seul objectif : traquer et tuer la bête qui lui arracha sa jambe.Moby Dick... un nom qui sonne comme une dangereuse légende. Un nom rempli d'effroi pour l'équipage et tous les baleiniers qu'ils croisent, forçats de la mer pourtant habitués aux périls de l'océan. Sur le sillage du cachalot blanc, les eaux sentent la mort... Consumé par sa soif de vengeance, Achab se décompose physiquement. Sa haine devient folie. Si bien que ses hommes s'interrogent : le réel danger est-il en mer ou à bord ?
    Fidèle au récit original et à l'esprit du roman d'Herman Melville, Chabouté conclut son adaptation magistrale de Moby Dick, reflétant plus que jamais la frontière étroite entre l'acharnement et la folie, baignant dans le sang, l'huile et la sueur d'un navire baleinier de la fin du XIXe siècle.

  • Un peu de bois et d'acier

    Christophe Chabouté

    • Vents d'ouest
    • 12 Septembre 2012

    L'histoire d'un banc, un simple banc public qui voit défiler les gens à travers les heures, les jours, les saisons, les années... Ceux qui passent, qui s'arrêtent, d'autres qui reviennent, certains qui attendent... Le banc devient un havre, un îlot, un refuge, une scène... Un ballet d'anonymes et d'habitués évoluant dans une chorégraphie savamment orchestrée ou les petites futilités, les situations rocambolesques et les rencontres surprenantes donnent naissance à un récit drôle et singulier. Chabouté tisse avec brio une histoire où plane la magie d'un Tati, agrémentée d'un soupçon de Chaplin, quelques miettes du mime Marceau et d'une pincée de Keaton ... 330 pages d'une aventure dont le héros est un banc, un simple banc public... Juste un peu de bois et d'acier...

  • Fables amères t.1 ; de tout petits riens

    Christophe Chabouté

    • Vents d'ouest
    • 17 Mars 2010

    Le métro à l'heure de pointe, à la caisse d'un supermarché, une grasse matinée ou un jogging dans un parc, autant de lieux et de situations banales souvent jalonnées de petits incidents dérisoires et anodins...

    Chabouté renoue avec la nouvelle dans ce recueil de onze histoires courtes...
    Sans jugement ni moralisme, il dépeint simplement la banalité de ces petits accrocs du quotidien, ces broutilles ordinaires qu'il envoie avec talent à la face du lecteur, ces terribles futilités qui ne peuvent que laisser un goût amer ...

    104 pages où les silences de ces "tout petits riens" en disent long...

  • Fables amères t.2 ; détails futiles

    Christophe Chabouté

    • Vents d'ouest
    • 20 Mars 2019

    Peu de mots pour de petits maux.
    Une rue passante, un meeting politique, une banlieue, un bureau de tabac, les couloirs du métro, des bouts de de vies ponctués ou rythmés de minuscules lâchetés, de grandes toutes petites solitudes et de menu faux-pas. Autant de petits riens duquel Chabouté tisse pourtant des récits d'une grande profondeur. En poète anthropologue, simple témoin ou spectateur, il s'empare de la banalité des accrocs du quotidien pour dépeindre, sans jugement ni morale, des instantanés de vie : parfois amers, toujours justes, profondément humains.
    Près de 10 ans après le premier volume de Fables Amères, Chabouté renoue avec la nouvelle de bande dessinée et nous livre, sur 104 pages, 11 histoires courtes laissant entrevoir son formidable talent à faire parler les silences.

  • Terre-neuvas

    Christophe Chabouté

    • Vents d'ouest
    • 16 Septembre 2009

    Chaque année des milliers de pêcheurs de morues partaient en direction de Terre-Neuve, vers des mers froides et dangereuses.
    Durant ces longues campagnes qui pouvaient durer six à neuf mois, la maladie, les blessures, les noyades, l'hygiène déplorable, la saleté repoussante, la violence et l'alcoolisme étaient le lot quotidien de ces pêcheurs que l'on surnommait aussi les «forçats de la mer». 3 avril 1913, après avoir navigué pendant trente-sept jours, la goélette «la Marie-Jeanne» et ses 28 hommes d'équipage arrivent enfin au large de Terre-Neuve. mais les poissons ne «donnent» pas. L'absence de bancs de morues présage une mauvaise pêche et un maigre salaire. Les tensions montent. L'ambiance à bord s'échauffe. Quand un matin, on découvre le corps inerte du second dans sa couchette, un couteau planté dans le dos. Autour du manche, un petit ruban de soie.
    Chabouté nous immerge avec brio dans les conditions de vie extrêmes de ces marins du début du XXe siècle et signe un thriller captivant et inquiétant.

  • Chabouté l'intégrale

    Christophe Chabouté

    • Vents d'ouest
    • 11 Octobre 2006

    blanc de Christophe Chabouté publiés aux Editions Vents d'Ouest : Pleine Lune, Zoé, Sorcières, La Bête. Chabouté distille goutte à goutte des intrigues sombres et étranges, où même les silences sont éloquents Humour noir, relents de sorcellerie, forêts sombres, campagnes perdues, bêtise et méchanceté ordinaire, sinistres farces et règlements de compte... Quatre histoires où s'entremêlent curieusement le quotidien et le fantastique, le tout servi par un trait noir, très noir... Plus de 500 pages d'une maîtrise narrative et graphique à couper le souffle.

  • Les princesses aussi vont au petit coin

    Christophe Chabouté

    • Vents d'ouest
    • 4 Mai 2011

    Un couple qui sillonne les routes en quête d'imprévu...Ce type étrange, sorti de nulle part, qu'ils prennent en auto-stop... cet individu, inquiet, agité et armé, qui leur indique maladroitement la route a l'aide du canon de son pistolet... Ce vieil alcoolique qui veux jouer aux legos... Les autoroutes truffée de caméras, les cigarettes, toujours ces satanées cigarettes, un soi-disant pouvoir occulte, Merlin l'enchanteur, un chauve qui court à tort et à travers, cette manie de toujours vouloir éviter la foule, ce paquebot garé là, en plein milieu du chemin... Et les princesses dans tout ça ?Chabouté nous livre ici une histoire où, non content de le tenir haleine, il prend un malin plaisir à désorienter, égarer et embrouiller le lecteur. Un récit déconcertant où tout est sens-dessus-dessous et rien n'est à sa place... 112 pages d'un bazar réglé comme du papier à musique, un grand n'importe quoi raconté avec une rigueur et une précision implacable ...

  • Deux histoires tendres et sensibles, emplies d'un humanisme profond et rythmés par des regards et des silences.

    Quelques jours d'été Un petit garçon de la ville confié à des gens de la campagne... Un vieux monsieur taiseux dont l'épaisse carapace craquera pour ce petit bonhomme. Un tournant dans la vie d'un petit garçon. Une histoire simple et intimiste ou même les rivières chuchotent...

  • Purgatoire ; intégrale

    Christophe Chabouté

    • Vents d'ouest
    • 8 Juillet 2009

    Quand la rédemption d'un homme passe par la panade intégrale... et par l'humour ! Une trilogie fantastique par un Chabouté en état de grâce. Benjamin Tartouche parviendra-t-il à mener à bien sa mission pour accéder au paradis ?

    Benjamin Tartouche a perdu sa maison, son travail, ses papiers, a été interdit bancaire Devenu clochard, il a été, comble de malchance, écrasé par son assureur Mais c'est après sa mort que ses véritables ennuis ont commencé. Après un bref passage dans l'antichambre de l'au-delà, il est renvoyé sur Terre où il est devenu une "conscience" avec pour mission de ramener un vivant dans le droit chemin Et c'est ici que son affaire se complique, car c'est a lui de trouver ce vivant parmi les quelque six milliards d'habitants que compte notre bonne vieille planète Difficile de constater que l'on est définitivement mort et qu'il est trop tard pour rattraper ce que l'on n' a pas ou mal fait dans sa vie passée Mais Benjamin, dans sa quête, va être amené à côtoyer quelques vieilles connaissances Un dénouement inattendu où Christophe Chabouté laisse éclater tout son talent.

  • Rag & boogie

    , ,

    • Les reveurs
    • 8 Février 2018

    Un livre illustré par Christophe Chabouté qui nous conte l'histoire de la naissance du Ragtime et du Boogie, genres musicaux précurseur du Jazz au début du 20ème siècle, dans le Missouri.

    1890, Missouri. Deux gamins noirs Rag et Boogie, trouvent refuge dans la musique, chacun avec leur piano donnant naissance à deux genres musicaux, le Ragtime et le Boogie Woogie. Une histoire pleine de vie et d'envie qui montre la de´termination de ces deux enfants à vouloir redonner la parole à tous ces femmes et hommes noirs floués et maltraités durant ces longues anne´es de se´gre´gation et d'humiliation.

  • Raconteur d'images.

    Sculpteur d'ombre et de lumière, artisan du cadre et de la composition, Chabouté est à la fois un artiste accompli et un travailleur exigeant. Les marques de plume et tâches d'encre qui ornent sa table à dessin en témoignent. Auteur d'une oeuvre riche, il a montré au cours de sa carrière que son talent ne se limitait pas à la bande dessinée. Aujourd'hui, pour notre plus grand plaisir, il nous ouvre ses tiroirs pour en livrer ses trésors secrets...

    Croquis, recherches, illustrations de couvertures, pièces d'expositions ou travaux personnels, ce beau-livre retrace 20 ans de création acharnée. Divisé en chapitres implicitement thématiques, il entre en parfaite résonnance avec les différentes sources d'inspiration qui émaillent l'oeuvre de son auteur. « Océan », « Musique », « New-York », « Ombres et Lumières » ou « Toits de Paris » forment ainsi les composantes d'un univers contemplatif et poétique, où les silences parlent et racontent.

    Rythmé et ponctué par la voix d'un narrateur à laquelle répondent, en écho, des interventions personnelles de l'auteur et ouvert par une préface de Charlelie Couture (avec qui Chabouté a eu l'occasion d'organiser deux expositions croisées), cet ouvrage offre le panorama créatif d'un artiste unique dans le paysage de la bande dessinée contemporaine.

  • Pleine lune

    Christophe Chabouté

    • Vents d'ouest
    • 27 Septembre 2000

    Edouard Tolweck est célibataire, travaille à la Sécurité Sociale et mange le même cassoulet tous les soirs. Edouard Tolweck est un beauf' de la pire espèce : il est raciste, misogyne, vulgaire, lèche-bottes, réactionnaire... Bref, c'est un personnage exécrable. Un soir de pleine lune, alors qu'il s'apprête tranquillement à regarder son match de foot à la télé, son patron lui confie une mission : apporter une lettre en main propre...A cause de cette lettre, Tolweck va tomber dans une spirale d'emmerdements dont il aura beaucoup de mal à s'extraire. Gitans aux longs couteaux, contrôleur SNCF, routière à la libido exacerbée, bande de gangsters drogués, régiment militaire, chasseur raciste ivre mort, le pauvre fonctionnaire d'état va rencontrer, durant la nuit entière, d'ignobles individus qui ne lui veulent pas que du bien... Est-ce sa bêtise qui l'a plongé de la sorte dans une merde noire ? Où sont-ce simplement les effets néfastes de la pleine lune ?... Dans l'esprit du "After Hours" de "Martin Scorsese", "Chabouté" fait vivre à son abject héros une aventure d'une nuit qui semble ne pas avoir de fin. Truffé d'humour noir, de prise de parti, de dénonciation de la bassesse humaine, "Pleine Lune" est une véritable merveille qui se dévore et se déguste avec un plaisir non feint.

  • Les songes de Léo

    ,

    • Les reveurs
    • 13 Novembre 2015

    Léo est un petit garçon-félin gracieux qui ressemble à beaucoup d'autres enfants-félins. Les yeux pleins de curiosité pour le monde qui l'entoure et le nez à l'affût des odeurs autour de lui, il serait presque banal si ce n'était une particularité : Léo n'a qu'une oreille pour entendre les bruits de sa forêt natale. Cette marque distinctive lui cause cependant des problèmes en lui faisant cruellement ressentir le rejet dont il est victime de la part des autres, les « normaux ». Jusqu'au jour où il rencontre une petite boule de plume qui va l'entraîner dans un voyage aux multiples rebondissements. Cette recherche d'un monde meilleur peut parfois se transformer en peur de l'inconnu et révéler la force négative de la culpabilité et de la déception, face aux amis ou faux-amis. Mais, au terme de son périple, le jeune Léo prendra conscience de la nécessité de s'accepter tel qu'il est en dénonçant une

  • Moby Dick ; coffret t.1 et t.2

    Christophe Chabouté

    • Vents d'ouest
    • 18 Novembre 2015

    Retrouvez, pour la premières fois en coffret, les deux volumes de l'adaptation du chef d'oeuvre d'Herman Melville par Chabouté.Une adaptation magistrale au noir et blanc puissant, reflétant plus que jamais la frontière étroite entre l'acharnement et la folie, baignant dans le sang, l'huile et la sueur d'un navire baleinier de la fin du XIXe siècle.Comprenant 3 ex-libris, ce coffret inédit est l'occasion de découvrir à la fois un classique de la littérature américaine, et le travail d'un auteur incontournable de la bande dessinée actuelle.

  • Fausse piste

    ,

    • Gallmeister
    • 1 Avril 2016

    Dans la petite ville de Meriwether, dans le Montana, le privé Milo Milodragovitch est sur le point de se retrouver au chômage technique.
    Les divorces se font maintenant à l'amiable. Plus besoin de retrouver l'époux volage ou la femme adultère en position compromettante. Ne lui reste qu'à s'adonner à son activité favorite, boire. S'imbiber méthodiquement, copieusement, pour éloigner le souvenir cuisant de ses propres mariages ratés, de la décadence de sa famille, de son héritage qui restera bloqué sur son compte jusqu'à ses cinquante- trois ans - ainsi en a décidé sa mère. C'est alors que la jeune et très belle Helen Duffy pousse sa porte : son petit frère, un jeune homme bien sous tous rapports, n'a plus donné signe de vie depuis plusieurs semaines. Milo s'engage alors sur une piste très glissante.
    Dès son premier polar, James Crumley s'impose en grand maître du noir. Avec lyrisme, humanisme et humour, il dépoussière le mythe du privé et réinvente le genre.

  • Purgatoire t.2

    Christophe Chabouté

    • Vents d'ouest
    • 15 Septembre 2004

    Benjamin Tartouche a survécu à l'incendie de sa maison, a perdu son travail, a été interdit bancaire : plus de ressources, plus de papiers Prisonnier de cette spirale infernale, Benjamin est devenu clochard. Pensant avoir touché le fond, il a été pour finir, comble de malchance, écrasé par son propre assureur... Mais Benjamin n'est pas au bout de ses malheurs, ses vrais ennuis ne semblent vraiment commencer que maintenant. Après s'être frotté à notre bonne vieille administration, Benjamin va faire les frais d'une bureaucratie bien plus coriace encore, celle de l'Au-Delà... Si bien qu'après avoir vécu l'enfer, il est a deux pas de s'y retrouver vraiment... Christophe Chabouté récidive avec le deuxième volume de ce triptyque pour la collection Equinoxe. A ne pas manquer... La première série, incontournable, d'un auteur qui l'est tout autant !

  • Purgatoire t.1

    Christophe Chabouté

    • Vents d'ouest
    • 17 Septembre 2003

    La vie s'annonce bien pour Benjamin Tartouche. Il vient enfin d'être déclaré en free-lance et va pouvoir travailler tranquillement en indépendant grâce au matériel informatique qu'il vient à peine de s'acheter. En plus de ça, il a hérité d'une maison d'une vieille tante qu'il ne connaissait pas et qui vient de mourir. Il s'est juste collé un crédit pour payer les frais de succession et son équipement informatique. Mais en pleine nuit, Benjamin est réveillé par les pompiers qui le sortent de chez lui avec violence. Sa maison brûle. Et ce n'est que le début de ses malheurs... Son assureur, une véritable ordure, ne veut rien rembourser et fait traîner l'affaire... Pendant ce temps, Tartouche perd son travail (plus d'ordinateur), est interdit bancaire (plus de rentrée d'argent), se fait virer de l'hôtel où il habitait en attendant (plus d'argent pour le payer). Comme il n'a plus de papiers, ni amis, ni famille, il devient clodo. Mais Benjamin n'est pas au bout de ses souffrances. Il n'a pas fini d'expier ses fautes..."Purgatoire" marque le grand retour de "Christophe Chabouté" dans une série en trois tomes et en couleurs, pour la collection Equinoxe où il laisse éclater tout son talent !

  • Purgatoire t.3

    Christophe Chabouté

    • Vents d'ouest

    Benjamin Tartouche a perdu sa maison, son travail, ses papiers, a été interdit bancaire ... Devenu clochard, il a été, comble de malchance, écrasé par son assureur ... Mais c'est après sa mort que ses véritables ennuis ont commencé. Après un bref passage dans l'antichambre de l'au-delà, il est renvoyé sur terre ou il est devenu une "conscience" avec pour mission de ramener un vivant dans le droit chemin ... Et c'est ici que son affaire se complique , car c'est a lui de trouver ce vivant parmi les quelques six milliards d'habitants que compte notre bonne vieille planète ... Difficile de constater que l'on est définitivement mort et qu'il est trop tard pour rattraper ce que l'on a pas ou mal fait dans sa vie passée ... Mais Benjamin , dans sa quête, va être amené à côtoyer quelques vieilles connaissances ... Un dénouement inattendu où Christophe Chabouté laisse éclater tout son talent.

empty