Bernard Tallet

  • "La génération d'enseignants-chercheurs et de chercheurs formée dans les années 1960 a permis le tournant d'une école française de géographie tropicale à une géographie du développement, renouvelée ensuite par les défis de la mondialisation et des urgences sociales, géopolitiques et environnementales contemporaines. Cet ouvrage est consacré à ces temps forts et aux questions actuelles de la géographie du développement qui en découlent. La carrière de Jean-Louis Chaléard, auquel ce livre est dédié, a traversé et ponctué ces différentes périodes."

  • A Mexico, les zones d'habitat précaire cohabitent avec des quartiers fermés et sécurisés. La fortune de l'homme d'affaire Carlos Slim vient de dépasser celle de Bill Gates alors que les indices de pauvreté sont alarmants.
    Après les ruptures de la décennie 1980, soulignées par le tremblement de terre de 1985, Mexico sortirait ainsi du statut de plus grande ville du Tiers-Monde pour se hisser à celui de métropole internationale.
    La conquête de ce statut suppose une reconfiguration des paysages urbains et des activités économiques. Mais de plus en plus souvent, l'avenir est pensé en fonction du Grand Mexico : la ville de Mexico et la couronne de villes périphériques (Puebla-Tlaxcala, Cuernavaca, Toluca...) sur un rayon de 100-150 kilomètres : ce changement d'échelle traduit-il le phantasme de la " mégalopolisation ", à l'image de la mégalopole du Nord-est des Etats Unis ? Ou est-ce la volonté de répondre aux contradictions de l'expansion urbaine de la Vallée de Mexico ?

    De l'échelle de la ville-monde, au Grand Mexico ou au coeur historique, les auteurs mettent au jour aménagements (eau, transports) et jeux de dépendances, soulignant l'avenir incertain d'une icône historique.

empty