Dictionnaires / Encyclopédies / Documentation

  • Mots employés de travers, locutions creuses et verbeuses, clichés pénibles, néologismes malvenus, barbarismes, pléonasmes, oxymores incongrus, tournures ambiguës, contresens..., ce petit guide vous alerte sur les incongruités à éviter. Il vous convie à une balade instructive mais plaisante au pays des mots. Suivez le guide !

  • Peigner la girafe, L'épée de Damoclès, S'en moquer comme de l'an quarante... autant d'expressions que l'on entend tous les jours et dont on ne connaît pas forcément l'origine, ni même le sens exact.
    Alfred Gilder, avec le ton décalé et souriant qui a fait le succès de 300 fautes, montre ce que cache l'expression imagée et en souligne le caractère insolite, savoureux ou amusant.
    Les 300 expressions sont classées en chapitres thématiques : Mythologie, Bible, Animaux, Dictons et locutions populaires, Cuisine, Littérature, Histoire et politique, etc.

    Aller chez le merlan : au XVIIIe siècle, les coiffeurs et autres perruquiers avaient le visage poudré de blanc. On les compara tout naturellement aux poissons badigeonnés de farine avant la friture. D'où leur surnom argotique bien trouvé.

  • 300 mots ou expressions fautives, agaçantes ou sources de confusion en 14 chapitres : S'exprimer, Penser, Mesurer le temps, Vivre, Savoir-vivre, Paraître, Soigner, Manger, Commercer, Travailler, Se divertir, Voyager, Politiquailler, Croire.
    « Atteint par la limite d'âge » A l'Elysée, le général de Gaulle présidait avec majesté le conseil des ministres. Lors d'une séance mémorable, il entendit le ministre de la Défense annoncer : « L'amiral X atteint par la limite d'âge est remplacé par le contre-amiral Y. » En ces temps heureux où les chefs de l'Etat se souciaient du bon usage du français, le Grand Charles l'interrompit et lui dit : « La limite d'âge n'atteint personne ! » Réplique justifiée. L'expression est, en effet, illogique. Car on atteint la limite d'âge... et on ne peut rien contre ça.

  • Afterwork, auto-stop, baby-blues, best-seller, brainstorming, cameraman, Disneyland, Facebook, has been... Saviez-vous que pour chaque mot anglais que vous employez couramment il existe un équivalent français ? Qu'il faudrait dire Café Couette au lieu de Bed & Breakfast, Ludopole au lieu de Disneyland et aubette pour abribus ? Découvrez dans ce Petit Livre une centaine de termes, leur équivalent français ainsi que leur définition pour réapprendre à parler français !

  • Le dico des mots rigolos

    Alfred Gilder

    • Glyphe
    • 1 Novembre 2010

    Saperlipopette, carabistouille, gourgandine. Rabelais l'a dit : Les mots expriment « à plaisir ».  C'est encore plus vrai des mots rigolos, par la sonorité, l'orthographe, la prononciation, par le sens ou par l'étymologie. Selon sa méthode habituelle, l'auteur de « L'Anthologie des jeux avec les mots » et du « Français administratif » poursuit sa ballade joyeuse dans le riche vocabulaire français. Il nous en conte l'histoire et en extrait la substantifique moelle. Il en creuse les significations qu'on ne trouve pas forcément dans les dictionnaires. Avec une foule de citations de bons auteurs et beaucoup d'exemples cocasses, Alfred Gilder décortique 500 mots anciens ou tout neufs, rares ou populaires, amusants ou plaisants. Le « Dico des mots rigolos »  est une petite encyclopédie amoureuse du gai savoir et du rire pédagogique.

  • " La phrase administrative est longue.
    La phrase administrative est négative. La phrase administrative est impersonnelle. A partir d'exemples cocasses, Alfred Gilder nous montre comment le beau langage est déformé par le style administratif ampoulé et obscur. Avec de plaisantes formules, l'auteur nous rappelle ce qu'était la belle langue de l'administration avant le xxe siècle, lorsque " l'État se reconnaissait à son verbe, tout de concision, de clarté et d'élégance " et que " l'écrit était le fer de lance d'une bonne administration ".
    Conscient des difficultés de notre langue, Alfred Gilder a relevé nombre de fautes et rappelle les bons usages. Ainsi, Le français administratif nous concerne tous, citoyens ou fonctionnaires, soucieux de ne pas se perdre dans les méandres des textes administratifs, et attentifs à notre écriture. ", Philippe Lasserre, administrateur de Défence de la langue française.

empty