Omnibus

  • Peigner la girafe, L'épée de Damoclès, S'en moquer comme de l'an quarante... autant d'expressions que l'on entend tous les jours et dont on ne connaît pas forcément l'origine, ni même le sens exact.
    Alfred Gilder, avec le ton décalé et souriant qui a fait le succès de 300 fautes, montre ce que cache l'expression imagée et en souligne le caractère insolite, savoureux ou amusant.
    Les 300 expressions sont classées en chapitres thématiques : Mythologie, Bible, Animaux, Dictons et locutions populaires, Cuisine, Littérature, Histoire et politique, etc.

    Aller chez le merlan : au XVIIIe siècle, les coiffeurs et autres perruquiers avaient le visage poudré de blanc. On les compara tout naturellement aux poissons badigeonnés de farine avant la friture. D'où leur surnom argotique bien trouvé.

  • 300 mots ou expressions fautives, agaçantes ou sources de confusion en 14 chapitres : S'exprimer, Penser, Mesurer le temps, Vivre, Savoir-vivre, Paraître, Soigner, Manger, Commercer, Travailler, Se divertir, Voyager, Politiquailler, Croire.
    « Atteint par la limite d'âge » A l'Elysée, le général de Gaulle présidait avec majesté le conseil des ministres. Lors d'une séance mémorable, il entendit le ministre de la Défense annoncer : « L'amiral X atteint par la limite d'âge est remplacé par le contre-amiral Y. » En ces temps heureux où les chefs de l'Etat se souciaient du bon usage du français, le Grand Charles l'interrompit et lui dit : « La limite d'âge n'atteint personne ! » Réplique justifiée. L'expression est, en effet, illogique. Car on atteint la limite d'âge... et on ne peut rien contre ça.

empty