Nouveautés BD

  • Blacksad t.6 ; alors, tout tombe première partie Nouv.

    Chargé de protéger le président d'un syndicat infiltré par la mafia à New York, John Blacksad va mener une enquête qui s'avèrera particulièrement délicate... et riche en surprises. Dans cette histoire pour la première fois conçue en deux albums, nous découvrons à la fois le quotidien des travailleurs chargés de la construction du métro dans les entrailles de la ville, mais également la pègre et le milieu du théâtre, contraste absolu entre l'ombre et la lumière, le monde d'en bas et celui d'en haut incarné par l'ambitieux Solomon, maître bâtisseur de New York. Le grand retour de la série star de la bande dessinée !

  • Alice Guy

    ,

    Le parcours exceptionnel de la première réalisatrice de l'histoire du cinéma En 1895, à Lyon, les frères Lumière inventent le cinématographe. Moins d'un an plus tard, à Paris, Alice Guy, 23 ans, réalise La Fée aux choux pour Léon Gaumont. Première réalisatrice de l'histoire du cinéma, elle dirigera plus de 300 films en France. En 1907, elle part conquérir l'Amérique, laissant les Films Gaumont aux mains de son assistant Louis Feuillade. Première femme à créer sa propre maison de production, elle construit un studio dans le New Jersey et fait fortune. Mais un mariage malheureux lui fait tout perdre.
    Femme libre et indépendante, témoin de la naissance du monde moderne, elle aura côtoyé les pionniers de l'époque : Gustave Eiffel, Louis et Auguste Lumière, ou encore Georges Méliès, Charlie Chaplin et Buster Keaton.
    Elle meurt en 1969, avec la légion d'honneur, mais sans avoir revu aucun de ses films - perdus et oubliés. C'est en 2011, à New York, que Martin Scorsese redonne un coup de projecteur sur cette femme exceptionnelle.

  • Harlem. 1933. Une femme noire, tirée à quatre épingles, est relâchée de prison. Son nom : Stéphanie St Clair. Signes particuliers : un accent français à couper au couteau et un don pour les chiffres. Née dans la misère à la Martinique, la célèbre Queenie est à la tête de la loterie clandestine de Harlem. Avec l'aide d'une poignée de complices loyaux, elle a patiemment bâti un véritable empire criminel qui règne sur Harlem tout en protégeant ses habitants des exactions des policiers.

  • A pink story

    Kate Charlesworth

    Une histoire, à la fois personnelle et collective, de la vie LGBTQI+ des années 50 à nos jours.

    En 1950, à la naissance de Kate, l'homosexualité masculine est passible d'emprisonnement. Mais l'homosexualité féminine n'a jamais constitué un délit au Royaume-Uni, ce qui rend les lesbiennes encore plus invisibles, y compris à leurs propres yeux. En grandissant dans le Yorkshire, la jeune Kate est bien obligée de dénicher des modèles à suivre partout où elle le peut : dans la vraie vie, les livres, le cinéma et à la télévision. A Pink Story retrace l'histoire fascinante de la manière dont la Grande-Bretagne d'après-guerre est passée d'un pays hostile envers les « invertis » à l'univers LGBTQI+ actuel. Kate confronte les enjeux et les défis politiques de l'époque à son expérience personnelle : prise de conscience de sa propre sexualité, coming out vis-à-vis de ses parents, plongée dans la culture lesbienne et gay, mais aussi la perte d'amis chers à cause du sida.

    "Un exploit époustouflant, en tant qu'étude graphique de l'Histoire LGBT et d'une vie lesbienne débutant dans les années 50".
    Posy Simmonds

  • Octobre 2020. David Prudhomme retourne dans la maison familiale de Grangeroux, près de Chateauroux. Il se souvient de ce matin de janvier 1981 quand, pour la première fois, ses parents lui avaient montré l'endroit où ils allaient vivre. Ce jour-là, David découvre un simple terrain en friche sans rien autour avec, en guise de maison, un trou. Fini le foot et les courses de vélo avec les copains au pied de l'immeuble de la ZUP 2 à Chateauroux. Même s'ils n'ont roulé que 7 minutes, ils sont dans un autre monde.
    Un an plus tard, toute la famille emménage dans la jolie maison enfin construite au milieu de l'horizon et... de l'ancienne base militaire américaine, construite en 1951, à côté des entrepôts de l'OTAN qui desservent toute l'Europe. L'impression de vivre à la campagne est démentie par le bruit des réacteurs des avions cargos irakiens qui, entre 81 et 89, décollent chargés des armes vendues par la France à Saddam Hussein alors en guerre contre l'Iran.
    Au fil des pages, David Prudhomme nous raconte 40 ans d'un territoire de province aux prises avec l'évolution du monde, dont les soubresauts finissent par ébranler le quotidien. 40 ans pendant lesquels le petit David deviendra l'auteur David Prudhomme.

  • Simone et moi

    Simone F. Baumann

    Simone et moi, c'est une découverte sur 350 pages d'une introspection rare et précieuse. Un récit d'une sensibilité extrême, témoignage d'une jeunesse d'aujourd'hui souvent désorientée et qui doit vivre coûte que coûte et se construire dans un monde en plein bouleversement.
    Avec son langage visuel net et sans fioritures, on ne peut s'empêcher d'inscrire son dessin dans la lignée de George Grosz ou d'Otto Dix qui décrivaient la ville et ses habitants sans compassion aucune, « au scalpel ». L'introspection à laquelle elle nous invite rappelle également Mars de son compatriote Fritz Zorn qui écrivait avec la même honnêteté son chemin intérieur.
    Un roman graphique "grand format", reliure cousue avec deux rabats intérieurs et fer à chaud argenté sur les titres de couverture.

  • Visa transit t.3

    Nicolas de Crécy

    Fin juillet 1986. Après avoir traversé l'Italie, la Yougoslavie, la Bulgarie et découvert Istanbul, Nicolas de Crecy et son cousin poursuivent l'aventure à bord de leur vieille Citroën Visa... Jusqu'à un village anatolien, "eden perdu", qui marque l'aboutissement de leur périple. Dans un tome plus sombre mais non dénué d'humour, l'auteur nous livre la dernière partie de son odyssée intime. Il raconte la découverte d'un mal qui ne dit pas son nom, l'angoisse de la décrépitude, l'errance médicale...
    Convoque ses souvenirs d'enfance -et interroge par là-même les fascinants ressorts de la mémoire.

  • Glenn Ganges dans le flot du souvenir Nouv.

    Glenn Ganges ne sait plus à quel saint se vouer. Un soir qu'il discute avec sa compagne sur l'oreiller, il commence à faire le point sur sa vie de quarantenaire. Le dialogue aurait pu en rester là. Sauf qu'il médite, rêvasse, se remémore sa vie entière, du plus petit détail de la vie quotidienne à des décisions que tout père de famille, à un moment ou l'autre de sa vie, se doit de prendre.

  • Dédales t.2

    Charles Burns

    Alors que le premier tome de Dédales marquait la rencontre entre Brian, un jeune réalisateur au regard déroutant, et Laurie, l'égérie de son nouveau film, l'heure est désormais venue de commencer le tournage. Entourés de quelques amis, les deux protagonistes se retrouvent dans une cabane perdue au milieu de la forêt pour filmer les premières scènes. Les images du film s'esquissent à peine et les tensions émergent déjà au sein du petit groupe isolé...
    Enchevêtrant subtilement le cinéma et la vrai vie, Dédales est une série qui construit sa narration autour du rapport entre l'inconscient et sa représentation. Ce thème, qui puise ses sources dans les fondements de la psychanalyse, est ici décliné par Charles Burns à travers d'incroyables séquences où le rêve devient source d'inspiration de la fiction. Pour Brian, le personnage central de la série, comme pour l'auteur, la caméra et le crayon deviennent alors des outils introspectifs qui créent un pont entre l'imagination et la réalité. Burns s'amuse ainsi à nous semer dans différents niveaux de lecture pour mieux renforcer le sentiment d'étrangeté qui se dégage de ses illustrations.
    Cette nouvelle série, publiée en exclusivité mondiale, prouve une nouvelle fois le génie de Charles Burns à travers son aptitude à s'emparer de sujets toujours plus complexes tout en créant des liens délicats entre les disciplines artistiques comme entre les personnages, le tout servi par un dessin époustouflant.

  • Le grand vide

    Lea Murawiec

    • 2024
    • 20 Août 2021

    " Mais... Manel Naher, c'est moi ! " Qui est donc cette autre Manel Naher, qui fait la Une des journaux ? Elle fait de l'ombre à Manel Naher, la vraie Manel Naher, l'héroïne de cette histoire ! Elle ne se rend pas compte qu'elle la met en danger, la vraie Manel Naher, en ayant tout ce succès ? Vous comprenez, si tout le monde se met à penser à cette Manel Naher qui devient célèbre, au lieu de penser à Manel Naher, qui passe ses journées au fond d'une petite librairie...
    Eh bien : on risque de l'oublier, notre Manel. Et dans ce monde, si l'on ne pense plus à vous, alors vous mourrez, tout simplement. Penser à quelqu'un, c'est lui donner de la Présence. L'horizon, ici, est barré par les milliers de noms qui s'affichent de toutes parts, et les mendiants ne quémandent qu'une seconde d'attention... Survivre pour certains, devenir Immortel pour d'autres : c'est la Présence qui fait tourner cette ville tentaculaire.
    Manel, elle, tournerait volontiers le dos à tout ça ; mais là-bas, au delà des grattes-ciel, il n'y a que le Grand Vide, d'où personne n'est jamais revenu... Léa Murawiec met ici son dessin virtuose au service d'un récit riche et lumineux, au rythme bouillonnant. Son talent et sa maîtrise illuminent ce premier livre enthousiasmant, et on se laisse avec bonheur emporter dans ce Grand Vide !

  • Alors que Sherlock Holmes et le Dr Watson sont sur la piste du magicien chinois Wu-Jing, le ministre des Colonies Britanniques est à son tour visé. Cette fois, ce sont les plus hautes sphères de l'Etat qui sont frappées. Quel genre de complot le sulfureux mage peut-il bien tramer ? Le célèbre détective est décidément confronté à un personnage aussi secret qu'inquiétant et il n'est pas au bout de ses surprises...

  • Revanche

    Alex Baladi

    États-Unis d'Amérique, deuxième moitié du XIXe siècle : un pistolero reconnu pour son aptitude à manier le colt 45 est retrouvé seul mais désarmé, près du cadavre encore fumant d'un général. Notre protagoniste passe pour être un justicier. Les hommes de loi le jetteront pourtant en prison, sans sommation ni jugement, mais en ayant néanmoins pris le temps de le passer à tabac. L'exécution devra attendre : au même moment, une bande de barbus vient de dévaliser la banque. Qui sont-ils ?

    Dès les premières séquences de Revanche, on voit que quelque chose cloche dans ce far-west de légende qui ne fait plus rêver notre héros. Est-il seulement vraiment un héros ? Après Renégat, récit de piraterie et essai sur la liberté paru en 2012, le génial Baladi signe son grand retour au catalogue The Hoochie Coochie en s'appuyant de nouveau sur le récit de genre - ici, le western - et la thématique de l'enfermement. Le récit se fait buissonnant, les personnages multiples cultivent les faux-semblants et l'auteur lui-même, dans une déclaration d'amour totale à la bande dessinée, expérimente les potentiels de son médium et nous montre qu'en matière de fiction, si le conteur est bon, aucune piste ne saurait être fausse.

  • #j'accuse...!

    Jean Dytar

    Dreyfus, cette fameuse Affaire qu'on évoque sans vraiment la connaître, je suis allé l'explorer, voir ce qui s'est écrit dans la presse en cette fin de XIXe siècle, lire les témoignages des protagonistes, comprendre quels rapports de forces étaient alors à l'oeuvre, par quels rouages les choses se sont configurées. Et j'ai été tout simplement sidéré par les résonances avec notre époque...

  • Le cauchemar d'Innsmouth t.1 Nouv.

    En 1927, le jeune Robert Olmstead débarque à Newburyport. En quête de ses origines, il n'a d'autre option, pour atteindre sa destination, que de prendre un bus qui passe par Innsmouth, ville voisine sur laquelle courent d'effroyables rumeurs : pacte avec les démons, habitants difformes, culte ésotérique d'un étrange dieu marin... La peur qu'elle inspire est telle que personne n'ose s'y rendre, et nul ne sait ce qui se cache derrière les façades de ses maisons délabrées...

    Pourtant, les mises en garde des résidents de Newburyport, loin de décourager Robert, le poussent au contraire à s'intéresser à ce lieu pestiféré : il décide d'explorer les méandres de la cité maudite ! C'est le début d'une descente aux enfers qui le mènera aux portes de la folie...

    Découvrez la majestueuse adaptation d'un des récits les plus complexes et haletants d'H. P. Lovecraft ! Mêlant polar, suspense et horreur, Le Cauchemar d'Innsmouth ancre les obsessions de Lovecraft dans le quotidien d'une ville sinistre dont personne ne sort indemne.

  • Sensor

    Junji Ito

    • Mangetsu
    • 1 Septembre 2021

    Kyôko Byakuya marche seuleau pied de la montagne Sengoku. Est-t-elle perdue ouquelque chosel'a-t-elleattirée ici ? Soudain, un homme étrange apparaît pour lui direqu'il l'attendait et l'invite dans son village. À son arrivée, la femme contemple la vision étonnante d'un lieu où tout brille comme de l'or. La nuit, en observant le ciel avec les villageois, une infinité d'objets tombecomme la pluie. C'est le premier d'une série d'incidents terrifiants qui sont sur le point de bouleverser la réalitételle qu'on laconnait ! Le monde entier sera bientôt à la merci de la beauté et du pouvoir de la femme mystérieuse. Mais qui est Kyôko Byakuya?!

  • Alors que la France se remet difficilement d'une catastrophe nucléaire, la mystérieuse créature appelée Umo fait son retour, cette fois en France. Après l'avoir combattue en Algérie, l'équipage du George Sand, le dernier Atlas, se prépare donc à une nouvelle confrontation, cette fois sans Tayeb... Le vrai combat ne se situe-t-il toutefois pas ailleurs ? Par exemple dans notre capacité à écouter le message des "Enfants-Umo", nés un peu partout dans le monde ? Car de quoi l'étrange Umo est-il l'incarnation ?

  • En France, dans un présent dystopique, des créatures étranges et effrayantes - cohabitent avec les humains. Monstre, extraterrestre, croque-mitaine, animal fabuleux, chimère, esprit, divinité, autant de dénominations qui n'ont pas réussi à expliquer l'apparition de ces « toutes » il y a quelques années. Mais devant leur caractère pacifique et leur beauté incomparable, l'enthousiasme et l'hystérie de la découverte est retombée et la population s'est habituée à la présence de ces curieuses créatures. Jusqu'au jour où les toutes deviennent agressives...

  • Moon river

    Fabcaro

    Hollywood, années 50. Au coeur de l'usine à rêves du cinéma, l'immense actrice Betty Pennyway est victime d'un crime sans précédent et particulièrement abominable. L'affaire fait la Une de toute la presse et l'Amérique entière est en émoi. La police de l'état fait appel au peu orthodoxe inspecteur Hernie Baxter pour mener cette délicate enquête qui secoue tout le petit monde du 7ème Art.
    Moon River est un polar noir, poisseux et angoissant, au suspense insoutenable, dont on découvre seulement à la page 12 que le coupable est l'acteur qui joue avec Betty Pennyway.

  • écoute, jolie Marcia

    Marcello Quintanilha

    • Ca et la
    • 10 Septembre 2021

    Márcia est infirmière dans un hôpital à proximité de Rio et vit dans une favela avec son petit ami Aluisio et sa fille, Jaqueline, qu'elle a eue très jeune avec un autre homme. Jaqueline, jeune adulte frivole et grande gueule, mène la vie dure à sa mère et Aluisio et fréquente assidûment les membres de l'un des gangs du quartier, ce qui est la source de violentes altercations entre la mère et la fille.
    Le petit ami de Jaqueline en vient même à menacer Márcia à l'occasion d'un séjour à l'hôpital... La situation dégénère encore plus le jour où Jaqueline se fait arrêter par la police pour complicité de vols et recel de marchandises volées. Márcia et Aluisio, affolés, se rendent alors compte que Jaqueline est impliquée dans des affaires avec des criminels de haut vol et un groupe de policiers ripoux.
    Marcia demande alors à Aluisio de surveiller Jaqueline, mais celui-ci risque gros... Ecoute, jolie Márcia est un nouveau roman graphique trépidant, aux couleurs flamboyantes, par l'un des auteurs les plus importants de la scène brésilienne contemporaine. Marcello Quintanilha réalise un nouveau tour de force avec ce récit très construit où les relations entre chacun des protagonistes se dévoilent au fur et à mesure dans un suspense mené de main de maître.

  • L'aventure a un visage : Corto Maltese !
    Sur les eaux de la mer de Chine, le profil d'un pirate bien connu se dessine dans l'ombre d'une cabine de pilotage... Corto Maltese est de retour, à l'abordage d'un yacht de luxe. Des rues bondées de Tokyo jusqu'aux sommets des Andes, le gentilhomme de fortune poursuit un trésor mythique, disputé par une société secrète nationaliste et des narcos sans scrupules... Mais plus que jamais, ce sont les sentiments qui vont mener le célèbre marin romantique.

    Bastien Vivès et Martin Quenehen s'empare du mythique personnage d'Hugo Pratt pour le plonger dans notre époque contemporaine.

  • Un labyrinthe dans lequel l'auteure se perd, se retrouve, se perd à nouveau, à la poursuite de son homonyme antique. Labyrinthe du temps, labyrinthe des passions, labyrinthe de l'écriture où le réel et l'imaginaire tracent le présent. Nadja interroge le mythe d'Ariane attendant désespérément Thésée qui l'a trahie.

empty