1559-1629 : les guerres de religion

À propos

1559-1629 est une séquence dramatique pour le royaume de France, profondément divisé par la question religieuse. Les protestants constituent environ 10% de la population française au début des années 1560. Les monarques sont de jeunes hommes incapables de gouverner par eux-mêmes ou des princes déconsidérés aux yeux de leurs sujets. En dépit des efforts de Catherine de Médicis et du chancelier Michel de L'Hospital, qui accordent aux protestants la liberté de culte, le royaume sombre dans le chaos : exactions et batailles se succèdent et les violences culminent en 1572 avec la Saint-Barthélemy. On assiste même à deux régicides (Henri III en 1589 et Henri IV en 1610).
Temps de crise sans précédent, les guerres de Religion constituent le creuset de la monarchie absolue d'Ancien Régime. Henri IV parvient à reconstituer l'unité du royaume autour de l'idéal d'obéissance à la figure royale et son fils Louis XIII bénéficie de ses succès pour achever de créer une monarchie puissante capable de s'imposer sur la scène européenne.

  • Auteur(s)

    Nicolas Le Roux

  • Éditeur

    Gallimard

  • Date de parution

    29/09/2022

  • Collection

    Folio histoire

  • EAN

    9782072799211

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    784 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    2 641 Ko

  • Distributeur

    Gallimard

  • Diffuseur

    Gallimard

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

  • Ref catalogue

    /ean/9782072799211

Nicolas Le Roux

Normalien, agrégé et docteur en histoire, Nicolas Le Roux est professeur d'histoire moderne à l'université Paris 13. Il est notamment l'auteur de 1515. L'invention de la Renaissance (Armand Colin, 2015) et du Crépuscule de la chevalerie (Champ Vallon, 2015)

empty