Coups de coeur

  • La terre tremble si souvent sur votre monde que la civilisation y est menacée en permanence. Le pire s'est d'ailleurs déjà produit plus d'une fois : de grands cataclysmes ont détruit les plus fières cités et soumis la planète à des hivers terribles, d'interminables nuits auxquelles l'humanité n'a survécu que de justesse. Les gens comme vous, les orogènes, qui possèdent le don de dompter volcans et séismes, devraient être vénérés. Mais c'est tout l'inverse. Vous devez vous cacher, vous faire passer pour une autre. Jusqu'au jour où votre mari découvre la vérité, massacre de ses poings votre fils de trois ans et kidnappe votre fille.

    Un coup de coeur de Julie

    Un roman original et fascinant de science fantasy dans un univers post-apocalyptique violent, ravagé par les séismes, où des gens aux pouvoirs singuliers sont ostracisés.

    Un pur chef d'oeuvre !

  • Et si les animaux n'étaient que de malheureuses sentinelles.

    Un coup de coeur de Doriane

    Automne 2021. Shan Soun, jeune virologue vivant à Grenoble, rejoint un groupe d'activistes afin d'élucider le mystère qui entoure la mort de nombreuses espèces animales dans le monde. Ses recherches la mèneront dans les milieux scientifiques influents et corrompus. Avec talent, Sonja Delzongle nous entraîne dans une enquête engagée et immersive. Un excellent thriller écologique.

  • S'IL VOUS EFFLEURE, IL EST DÉJÀ TROP TARD.1987.
    Des débris de la station spatiale Skylab tombés dans le désert australien ont libéré les spores d'un champignon génétiquement modifié hautement létal. Bilan : vingt-six morts, des mutilations atroces sur le corps. Les deux agents gouvernementaux et la microbiologiste dépêchés sur place arrivent trop tard pour sauver quiconque, mais ils parviennent à prélever un échantillon du fongus et à le confiner au sein du complexe de stockage militaire au Kansas, dans un environnement qui devrait l'empêcher de se développer.2019. Deux employés du complexe - revendu depuis à une société privée - sont témoins d'une activité anormale au quatrième sous-sol. Ils ignorent tout de la présence en ces lieux de l'arme bactériologique la plus mortelle jamais conçue... et qui vient juste de se réveiller.

    Un coup de coeur de Vivien

    Imaginez un champignon. Certains couvrent des kilomètres carrés, d'autres s'emparent du cerveau de leurs hôtes... C'est l'histoire d'un de ces champignons. Il est friand d'êtres humains... Et après des années d'enfermement dans une base secrète américaine... il a FAIM ! Un thriller ultra efficace, sans un seul temps mort. Un pur divertissement !

  • Dans l'Albanie d'Enver Hoxha, l'un des régimes communistes les plus durs du bloc de l'Est, Arben grandit entouré de sa bande de copains et de ses parents profs. Son avenir semble tout tracé. Mais avec la chute du régime et l'avènement du libéralisme s'ouvre une période de chaos politique et de déliquescence morale qui emportent tout sur leur passage et transforment le jeune idéaliste en malfrat endurci.
    Pour tenter d'échapper à la spirale de la violence et protéger les siens, Arben n'a qu'une solution : fuir avant qu'il ne soit trop tard.

    Un coup de coeur de Vivien

    Dans une Albanie libérée du joug communiste, les rêves continuent de se briser contre la corruption et l'amoralité de certains hommes... Arben a fait partie de ces hommes, et après vingt ans d'exil, il revient régler quelques comptes... Tendu, documenté, envoûtant !

  • La deuxième femme

    Louise Mey

    Sandrine ne s'aime pas. Elle trouve son corps trop gros, son visage trop fade. Mais plus rien de cela ne compte le jour où elle rencontre son homme. Récemment endeuillé par la disparition de sa femme, il lui fait une place, dans sa vie, dans sa maison, auprès de son fils.
    Discrète, aimante, reconnaissante, Sandrine se glisse dans cette absence, fait de son mieux pour que le bonheur renaisse au sein de cette famille. La sienne désormais.
    Jusqu'au jour où la première femme réapparaît.

    Un coup de coeur de Maëlis

    Il y a tant de choses à dire sur ce roman, et pourtant il n'y a qu'une seule chose à retenir : l'histoire de Sandrine va vous habiter longtemps... Nécessaire et bluffant !

  • Un(e) secte

    Maxime Chattam

    Et si tous les insectes du monde se mettaient soudainement à communiquer entre eux ? À s'organiser ? Nous ne survivrions pas plus de quelques jours.
    Entre un crime spectaculaire et la disparition inexpliquée d'une jeune femme, les chemins du détective Atticus Gore et de la privée Kat Kordell vont s'entremêler. Et les confronter à une vérité effrayante.
    Des montagnes de Los Angeles aux bas-fonds de New York, un thriller implacable et documenté qui va vous démanger.

    Un coup de coeur de Cécile

    Vous êtes phobique des insectes ? Alors ne lisez pas ce livre. Vous ne l'êtes pas encore ? Alors lisez-le. Parce que Maxime Chattam est très fort pour raconter cette histoire très bien ficelée et pour en dégager une ambiance dérangeante et "malaisante".  

  • D'un cheval l'autre

    Bartabas

    «C'est ce soir-là, après avoir copieusement arrosé l'arrivée du nouveau venu, que nous avons décidé dans l'euphorie et à l'unanimité de le baptiser Zingaro. Il endosserait le nom de notre théâtre équestre et musical, premier nommé il donnerait à la troupe sa descendance. Plus tard, tandis que la fête se répandait dans la nuit et que s'épanchaient les coeurs imbibés, je me suis surpris, comme souvent, à ne plus trouver ma place. J'éprouve dans ces moments le besoin de me retirer ; de m'évaporer sans au revoir ni salut. Je suis allé le rejoindre dans son box, je n'ai pas allumé, je me suis glissé dans son antre comme on se glisse sous les draps de l'amante endormie. Il était couché sur le flanc gauche, je me suis assis près de lui, il a tourné la tête vers moi sans se relever, un peu étonné de me voir, comme sorti d'un songe.
    Cette nuit-là, nous avons fait un pacte : j'allais contaminer son animalité et il allait me permettre d'exister parmi les hommes. Aux humains de mon espèce, nous allions nous révéler. Pour la vie.»

    Un coup de coeur de Géraldine

    Sublimes histoires d'amour, de rencontres, de coups de foudre. Une osmose quasi totale entre les chevaux et l'homme, exprimée dans une langue légère, poétique, sensuelle, parfois drôle et surtout très émouvante.

  • Je ne sais pas encore que cette cité a été dessinée par le même homme qui pensa l'immeuble dans lequel j'ai grandi. Je ne sais pas encore qu'une pierre de taille, fameuse, me relie à cet endroit. Je ne sais pas encore que, pour aller d'un endroit à un autre, il ne suffira pas de traverser la mer, il faudra traverser la guerre, entendre la lutte et voir se déployer dans des textes, dans des voix, une démente escalade de violence. Je ne sais pas encore que la drogue qui se vend dans la cour aux deux cents colonnes sur ces hauteurs d'Alger, et qui rend méfiants les quelques jeunes attroupés tout à l'heure autour de nous, je l'ai croisée il y a vingt ans dans la Cité heureuse.
    En 2009, Marie, la narratrice, est à Alger. Sur les hauteurs de Bab el-Oued, elle est subjuguée par la cité qu'y construisit entre 1954 et 1957 l'architecte Fernand Pouillon, appelée « Climat de France ». Saisie par la nécessité de comprendre l'émotion qui l'étreint, celle qui a grandi à Meudon-la-Forêt, dans la « Cité heureuse » du même Pouillon, entreprend alors une plongée dans le passé : le sien, celui des édifices et de leurs habitants.
    Plusieurs récits se succèdent et s'entrelacent, comme autant de fragments d'une même histoire dont elle traque le motif : le souvenir d'une nuit de 1997 à Meudon-la-Forêt, quand Marie, treize ans, ne parvient pas à s'endormir à cause des chants de deuil résonnant dans la cage d'escalier ; l'arrivée de Fernand Pouillon à Alger en mai 1953, invité à construire mille logements pour la fin de l'année par un jeune maire récemment élu ; les confidences de Malek, que ses parents, sentant le vent tourner, ont envoyé en France en 1956 et qui en 2016 habite encore la « Cité heureuse ».
    Ici, comme en écho à celle de la narratrice face aux pierres de Pouillon, l'émotion naît de l'extraordinaire acuité avec laquelle l'écrivain évoque le quotidien de ces hommes et de ces femmes que l'histoire, parfois à leur insu, a traversés et qui, de part et d'autre de la Méditerranée, obstinément et silencieusement bâtissent leur vie.

    Un coup de coeur de Nastasia

    Lors d'un voyage à Alger, Marie découvre sur les hauteurs de la ville un immense bâtiment résidentiel à l'air familier. Et pour cause: son architecte est aussi à l'origine de la résidence à Meudon-la-forêt dans laquelle elle a grandi. Commence alors une quête entre passé et présent, à la recherche de ceux qui ont animé par leurs présences ces lieux remarquables, et d'un pan méconnu de l'histoire commune de la France et l'Algérie. Une enquête émouvante, entraînante et instructive!

  • D'une beauté et d'une fraîcheur absolue, cet éloge de la simplicité est une invitation à renouer avec la racine des êtres et des choses. En explorant les élans du coeur et de la raison, la nature et la société humaine, Hong Zicheng nous en révèle la face cachée avec une éblouissante concision. On médite, on sourit, on s'y retrouve et on y revient, tant la justesse, la saveur, le charme et le piquant de ses images incitent à cultiver l'art d'être soi et d'être au monde.
    Écrits à la fin de la dynastie Ming, les Propos de Hong Zicheng portent un idéal de liberté et d'harmonie à un très haut degré de raffinement.

    Un coup de coeur de Maëlis

    Des fragments remplis d'humanités, de douceur, de philosophie et de tendresse. Un livre qui fait un bien fou ! !

  • Ethan Frome

    Edith Wharton

    • P.o.l
    • 6 Mars 2014

    Les montagnes du Massachusetts à la fin du XIXe siècle. Ethan Frome est un jeune homme pauvre qui aime les livres et rêve de voyages. Il a hérité d'une ferme et d'une scierie qui ne rapportent rien, épousé une vieille cousine hypocondriaque. Et, sans comprendre ce qui lui arrive, il tombe amoureux pour la première fois. En trois jours, sa vie va basculer. Même la mort ne voudra pas des héros de cette tragédie rurale, chef-d'oeuvre atypique d'Edith Wharton.

    Un coup de coeur de Maëlis

    Histoire d'amour contrarié par les enchaînements dramatiques que la vie impose, les silences, la maladresse, le sens du devoir mais surtout la nature humaine. Intense, sensible, sombre, tragique mais surtout éblouissant, ce livre est à découvrir absolument !

  • Montana 1948

    Larry Watson

    »De l'été de mes douze ans, je garde les images les plus saisissantes et les plus tenaces de toute mon enfance, que le temps passant n'a pu chasser ni même estomper.» Ainsi s'ouvre le récit du jeune David Hayden. Cet été 1948, une jeune femme sioux porte de lourdes accusations à l'encontre de l'oncle du garçon, charismatique héros de guerre et médecin respecté. Le père de David, shérif d'une petite ville du Montana, doit alors affronter son frère aîné. Impuissant, David assistera au déchirement des deux frères et découvrira la difficulté d'avoir à choisir entre la loyauté à sa famille et la justice.

    Un coup de coeur de Maëlis

    Que faire lorsque les deux personnes que vous aimez le plus au monde se déchirent? Tiraillé entre son oncle, héros de guerre et accusé d'avoir violenté une femme et son père, un honnête shérif bien obligé de faire appliquer la loi,  David va devoir faire un choix. Et plus rien ne sera jamais comme avant.

  • Romains depuis plusieurs générations, les Zevi comptent parmi leurs ancêtres penseurs, avocats, scientifiques et même un rabbin ! Seule fausse note dans ce concert de bienséance, Matteo, incorrigible hâbleur. Dans les années 1990, il s'est rué avec légèreté dans deux mariages successifs et une accumulation inconsidérée de dettes. Ne parvenant pas à les rembourser, il a quitté l'Italie pour Los Angeles. Seize ans plus tard, le voici de retour à Rome. Ses deux enfants l'attendent sans l'attendre, tandis que Federica, son ex-femme, essaye de recoller les morceaux en éternelle Pénélope. Le revenant, résolu à dévorer la vie par les deux bouts, se jette sans retenue dans les retrouvailles avec la Ville éternelle, qui plus que jamais conjugue beauté et délabrement. Et la vie reprend son cours léger et futile, jusqu'à l'inévitable collision avec l'Histoire.

    Un coup de coeur de Maëlis

    Fou, égoïste, léger, optimiste ou insupportable, Matteo est bel et bien le héros de cette histoire familiale drôle et tragique. Il ne laissera personne indifférent et surtout pas sa famille qui a déjà bien à faire avec leurs problèmes. Cynique et corrosif!

  • Au début du XXe siècle, Robert Grainier travaille à la construction des chemins de fer qui, très vite, parcourront l'Amérique. Un combat de l'homme contre la nature dans des paysages à l'immensité sauvage. Mais ce n'est pas le seul combat que mène Grainier : ébranlé par un drame personnel, il tente de donner un sens à un monde qui en a perdu, alors que son pays connaît des années décisives qui transforment profondément son identité.

    Un coup de coeur de Maëlis

    A chaque page, Denis Johnson nous transmet sa passion de l'Amérique et de ses transformations. L'histoire plaira à tous les fans de l'Ouest américain le vrai, loin des clichés.

  • L'adversaire

    Emmanuel Carrère

    Jean-Claude Romand est un homme normal. Bon père et bon époux, il a des amis et un travail intéressant. Aux yeux de chacun, il mène une vie exemplaire. Ses photos de famille ressemblent aux vôtres : on y voit le reflet d'un monde heureux. Le 9 janvier 1993, il arme sa carabine et tue de sang-froid sa femme, ses deux enfants et ses parents. On découvre alors un imposteur qui s'est inventé une vie trompeuse. Et derrière l'imposteur, un monstre froid. À partir de ce fait divers inouï, Emmanuel Carrère retrace une existence lacunaire, cherche ce qui reste d'humanité chez Jean-Claude Romand. Plus qu'un roman, plus qu'une enquête : une énigme métaphysique.

    Un coup de coeur de Nastasia

    L'histoire vraie et glaçante de Jean-Claude Romand et du mensonge autour de la carrière de médeçin qu'il prétendait mener. Ou quand face à la vérité qui point, le mensonge pousse au crime. Plus qu'un récit, Emmanuel Carrère livre ici sa propre enquête et une réflexion sur la mythomanie.

  • Qui ment ?

    Karen M. Mcmanus

    • Nathan
    • 22 Mars 2018

    Dans un lycée américain, cinq adolescents sont collés : Bronwyn (l'élève parfaite), Addy (la fille populaire), Nate (le délinquant), Cooper (la star du baseball) et Simon (le gossip boy du lycée). Mais Simon ne ressortira jamais vivant de cette heure de colle... Et les enquêteurs en sont vite sûrs, sa mort n'est pas accidentelle. Dès lors qu'un article écrit par Simon contenant des révélations sur chacun d'eux est découvert, Bronwyn, Addy, Nate et Cooper deviennent les principaux suspects du meurtre.
    Ce qui est sûr, c'est qu'ils ont tous quelque chose à cacher...

    Un coup de coeur de Julie

    Un mort. Quatre suspects. Qui est le coupable ? De secrets en révélations, l'auteur joue avec les codes du genre pour mieux les détourner. Et cette fin !

  • Le 36 quai des Orfèvres s'offre un nouveau patron. Le but de la manoeuvre : faire briller les statistiques en placardisant tous ceux qu'on ne peut pas virer et qui encombrent les services.
    Nommée à la tête de ce ramassis d'alcoolos, de porte-poisse, d'homos, d'écrivains et autres crétins, Anne Capestan, étoile déchue de la Judiciaire, a bien compris que sa mission était de se taire. Mais voilà, elle déteste obéir et puis... il ne faut jamais vendre la peau des poulets grillés avant de les avoir plumés !

    « On est déjà addicts. » Elle.

    « Un mélange d'humour, de dérision et de réalisme sur les guerres intestines de la Police. » Talentueux. Le Point.

    Prix Polar en séries.
    Prix Arsène Lupin.

    Un coup de coeur de Corinne

    Menée par une équipe de bras cassés, une enquête diablement divertissante. Le premier tome d'une série qui s'avère promettteuse.

  • Route 666

    Roger Zelazny

    Hell Tanner est un enfoiré de première, un Hell's Angel qui n'a jamais eu le moindre respect pour la vie humaine, la loi et l'ordre. Mais dans un monde broyé par les épidémies, où des rocs tombent du ciel, où les chauve-souris sont de la taille d'un Boeing et les compteurs Geiger dans le rouge, Tanner est la dernière chance de la ville de Boston. À la tête d'un convoi de véhicules blindés, équipés de roquettes et autres canons, il va devoir traverser le pays, de la Californie à la Nouvelle-Angleterre, en suivant la route 666, la route de l'enfer sur terre.

    Un coup de coeur d'Éric

    Embarquez pour un road-trip qui sent l'asphalte et la roquette à travers une Amérique ravagée par les radiations...

  • Une jeune femme de vingt-cinq ans perd la voix à la suite d'un chagrin d'amour, revient malgré elle chez sa mère, figure fantasque vivant avec un cochon apprivoisé, et découvre ses dons insoupçonnés dans l'art de rendre les gens heureux en cuisinant pour eux des plats médités et préparés comme une prière. Rinco cueille des grenades juchée sur un arbre, visite un champ de navets enfouis sous la neige, et invente pour ses convives des plats uniques qui se préparent et se dégustent dans la lenteur en réveillant leurs émotions enfouies.
    Un livre lumineux sur le partage et le don, à savourer comme la cuisine de la jeune Rinco, dont l'épice secrète est l'amour.

    Un coup de coeur de Doriane

    Venez à "L'escargot" déguster les savoureux mets cuisinés par Rinco. Un roman délicat qui donne bien envie de faire le plus beau et le plus bon repas à ceux que l'on aime. A vos couteaux !

  • En 2033, un épisode apocalyptique a chassé les humains de la surface, désormais inhabitable.
    À Paris, les survivants se sont réfugiés dans les profondeurs du métropolitain, où ils ont tant bien que mal organisé des microsociétés de la pénurie.
    Des communautés sont installées le long des lignes de métro et dans les stations accessibles, plus ou moins en contact, souvent en conflit ; la lecture et l'écriture ont quasi disparu ; la surface est crainte parce que irradiée ; Rive Droite est un lieu maudit.

    Un coup de coeur d'Eric

    A la suite d'un conflit nucléaire, seuls les occupants du métro de Moscou ont survécu et développé des micro-sociétés qui toutes tentent de survivre.

  • Cette fable universelle et bienfaisante s'adresse à toutes les générations.
    Elle raconte une histoire d'amitié entre un enfant, une taupe gourmande et pleine de vie, un renard que les épreuves ont rendu méfiant et un cheval sage et serein.
    Tous les quatre explorent le vaste monde. Ils se posent des questions. Ils traversent des tempêtes. Ils apprennent à s'aimer.
    Cette ode à l'innocence et à la bienveillance transmet des leçons de vie qui ont touché le coeur de plus d'un million de lecteurs.

    Un coup de coeur de Marie

    Il est des mots, des phrases, des images qui font du bien à l'âme. Le livre est doux, les illustrations sont simples, épurées mais splendides. Il nous rappelle, dans les moments difficiles, les valeurs essentielles de la vie.

  • Une grande ville, une journée ensoleillée. Soudain, des ombres immenses envahissent les rues : celles de baleines gigantesques, flottant entre les immeubles. Une crise pour les hautes sphères de l'État, qui réagit à l'invasion placide des cétacés par une violence aveugle et aveuglante. Le réalisme chirurgical du dessin de Tommaso Carozzi vient illustrer la douce folie de cette fable muette imaginée par Davide Calì. Chocolat s'offre un petit détour dans la bande dessinée avec ce "Jour des baleines", livre muet, silencieux, poétique, tout en noir et blanc, envoûtant et dérangeant, comme un vieil épisode de la quatrième dimension. Pour l'occasion ce bel ovni s'adresse aux lecteurs ado/adultes, mais ne déroge pas à la ligne éditoriale : un conte, un minimum de texte, des illustrations magnifiques.

    Un coup de coeur de Laurence

    Album sans texte avec des images pleines de poésie. Des baleines qui survolent la ville, provoquant la panique générale, voici une histoire qui aborde en silence et avec beauté les lois de la nature.

  • Sept mensonges

    Elizabeth Kay

    Tout a commencé par un petit mensonge.
    Jane et Marnie sont inséparables depuis l'enfance. Des années plus tard, elles sont toujours amies mais leurs deux maris sont morts. Jane se dit que si elle avait été honnête dès le début, si elle n'avait pas menti cette toute première fois, alors les choses auraient pu tourner autrement. Tandis que Jane se confie sur leur passé commun et dissèque les sept mensonges à l'origine du drame, chacun plus terrible que le précédent, se révèlent les couches de noirceur qui ont infiltré leur amitié. Et les secrets toxiques qui s'agitent sous la surface...

    Un coup de coeur de Maëlis

    Jane a menti sept fois à sa meilleure amie. Et ces sept mensonges ont conduit tout droit un homme à la mort. Alors maintenant, il est temps qu'elle se livre, et c'est vous qu'elle a choisi : 7,6,5,4,3,2,1... la vérité, sa vérité, la voici. Etes-vous prêts ?

  • Sur l'île, neuf orphelins vivent en parfaite harmonie avec la nature. Les enfants n'ont qu'une règle à respecter : tous les ans, le plus âgé d'entre eux doit quitter l'île. En échange, ils accueillent un jeune nouvel arrivant parmi eux. Cette année, ce sera à Janie de partir. Une idée qu'elle refuse d'accepter.

    Un coup de coeur de Laurence

    Neuf orphelins vivent sur une île paradisiaque. Pour que tout reste en harmonie, il y a plusieurs règles à respecter.  Janie, l'aînée, les apprend à la nouvelle arrivante, la petite Wi.  Un roman sur l'enfance, le passage à l'âge adulte, la liberté. Puissant et émouvant ! Dès 10 ans.

  • Un coup de coeur de Sylvie

    Auparavant, pour être grand artiste, il fallait être "bourgeois, blanc et surtout mâle". Ensuite, il fallait être reconnu par les institutions publiques, elles-mêmes érigées par ces hommes. Enfin, l'Histoire (dont l'Histoire de l'art) n'était écrite que par des hommes. On mesure le défi pour les femmes qui tentaient de sortir des champs dits "mineurs"!  50 ans après la première publication de son livre, Linda Nochlin fait le point dans ce petit livre coquet et pourtant très sérieux.  

empty